Accéder au contenu principal

Discours de candidature 4 nov (et vidéo !)

Retrouvez la vidéo ici

J’ai décidé d’être candidate à la prochaine élection du Maire d’Alençon.

Cette décision intervient après une longue phase de réflexion et de rencontres auprès des habitantes et habitants d’Alençon. Tout au long de ces derniers mois, j’ai construit une démarche politique nouvelle. Autrement.

Au moment où le discrédit touche l’ensemble de la classe politique, je sais les Alençonnaises et Alençonnais très attachés à la relation personnelle avec le Maire. Je suis intimement convaincue que le mandat de Maire est celui de la proximité, du contact et de l’action qui se voit et se partage.

Je souhaite ainsi incarner une dynamique nouvelle. Je suis une femme nouvelle mais avec une expérience de l’engagement local comme conseillère municipale depuis 2014 et conseillère départementale depuis 2015 et je vais faire une campagne de propositions.

Je veux redonner un nouvel élan à notre ville et mon équipe portera un projet de rassemblement au service de tous les habitants.

Cette équipe sera composée d’une nouvelle génération d’hommes et de femmes associée à des personnalités politiques expérimentées. Elle mobilisera des citoyens de droite comme de gauche, en passant par le centre. Je la veux multicolore, multiculturelle, multigénérationnelle et j’engagerai toute l’équipe à écouter les idées des autres et parfois à remettre au fond de sa poche ses propres idées quand le bien collectif le demande. Cette équipe sera ouverte à toutes celles et tous ceux qui souhaitent créer des dynamiques urbaines sur les plans économique, environnemental et social.

J’aime à dire qu’il ne suffira pas de changer de Maire pour changer de politique, il faut également changer d’équipe et de vision.

D’ores et déjà, en ce 4 novembre 2019, je prends 3 engagements :

  • Mon premier engagement : Je serai toujours disponible et à l’écoute des habitantes et habitants. Pour cela, tout au long de la campagne, je continuerai à aller à la rencontre des Alençonnaises et Alençonnais comme je l’ai toujours fait. C’est un moteur pour moi la rencontre. Sans l’autre, sans ses propos, sans ses idées, comment peut-on dessiner une politique efficace ?
  • Mon deuxième engagement : Je serai le Maire du développement économique. Mettre toute l’équipe municipale au service des créateurs d’emploi sera une de mes priorités. Tous ceux qui ont un projet viable, nous les aiderons. Tous ceux qui se perdent dans les démarches administratives, nous les aiderons. Tous les jeunes qui veulent se lancer, nous leur donnerons un coup de pouce.
  • Mon troisième engagement : Je serai le Maire de l’environnement. Pas celui de l’écologie au sens réducteur. Celui qui solutionne les points bloquants de notre environnement à toutes et à tous c’est à dire de l’embellissement de la cité, de l’écologie, de la biodiversité, de l’amélioration des conditions de circulation et de stationnement, de l’adaptation des logements aux vrais besoins des familles, de la sécurité, de l’ambition d’une fiscalité locale cohérente, de la construction d’un projet sportif de territoire, des transitions qu’elles soient numériques, touristiques, écologiques, sociales, du vivre-ensemble, de la lutte contre les stéréotypes, et bien-sûr du rayonnement d’Alençon et de son avenir.

J’ai fait le choix aujourd’hui de vous annoncer ma candidature pour les municipales de 2020 en ce lieu symbolique qu’est la Maison de la vie associative.

  • La Maison de la vie associative c’est d’abord une maison. Or, dans nos vies personnelles, nous avons toutes et tous besoin d’un foyer, d’un espace familial, d’un lieu social qui favorise la lutte contre l’isolement et qui crée du lien au sein des familles, entre amis, entre voisins, entre générations. Je veux mettre la famille au cœur de mon projet pour Alençon. Je travaillerai avec les équipes d’aujourd’hui et à venir pour que la famille alençonnaise sous toutes ses formes soit le centre de nos préoccupations afin d’entreprendre les nécessaires transitions qui nous attendent.
  • La Maison de la vie associative incarne aussi la colonne vertébrale de la communauté associative alençonnaise. C’est la maison d’un nombre important de corps intermédiaires dont la vitalité est indispensable aux grands équilibres de notre ville-préfecture.

Ce trait d’union que sont les associations entre les habitants et les élus s’organise tous les jours pour animer la démocratie participative dont nous avons tant besoin.

L’équipe que je proposerai organisera avec les associations et tous les acteurs engagés du territoire des consultations sur nos projets en recherchant la participation du plus grand nombre. Je suis convaincue qu’il est indispensable d’associer toutes les habitantes et tous les habitants à nos travaux pour venir nourrir le débat politique.

  • Enfin, cet endroit me plaît pour son emplacement. Nous sommes ici en cœur de ville, à 2 pas de la gare qui nous connecte à Caen et Le Mans, 2 villes qui ont su se développer considérablement. L’occasion de vous annoncer que je veux faire d’Alençon la grande cité du Sud Normand.

Nous sommes également à quelques minutes de la majorité des boutiques du centre-ville. Je souhaite vous dire que j’amplifierai la promotion du cœur de ville et renforcerai la visibilité de celles et ceux qui s’engagent à faire vivre Alençon.

Et je n’oublierai pas les administrations proches de l’endroit où nous nous trouvons. Je souhaite que nous consacrions toute l’énergie nécessaire pour redéfinir les services de proximité proposés par la ville afin de répondre avec plus d’efficacité aux attentes de toutes nos concitoyennes et tous nos concitoyens et que je me battrai pour que nous conservions des services publics d’Etat nécessaires à toutes les villes préfecture.

Pour finir, je veux vous dire que je crois en une ville d’Alençon qui prend son avenir en main, qui rassemble les énergies, qui a confiance en elle, qui ose et qui risque, qui ne se contente pas du poids de l’histoire. Je crois en une ville d’Alençon entreprenante et dynamique où chaque famille peut vivre de son travail et s’épanouir pleinement. Je crois aux talents et aux énergies de toutes les habitantes et de tous les habitants qui souvent débordent de compétences, d’imagination et d’initiatives.

L’enjeu n’est pas pour moi de rassembler la droite ou la gauche, l’enjeu est de rassembler les Alençonnaises et les Alençonnais. Et je ne vous propose pas un slogan à travers ce rassemblement qui va au-delà de nos sensibilités politiques, je vous propose un état d’esprit ; cet état d’esprit que nous sommes déjà tant à partager.

Cela ne vous aura pas échappé, je suis entourée de 4 personnes aujourd’hui :

-Virginie : 44 ans, infirmière, Les Républicains

-Maximilienne : 39 ans, enseignante, En Marche ancienne Référente départementale des jeunes

-Vincent : 29 ans, de gauche

-Guillaume : 44 ans, chef d’entreprise dans les MedTech, délégué départemental Agir

J’en appelle aujourd’hui à toutes les femmes et tous les hommes qui croient au rassemblement, à l’avenir ensemble, à la liberté démocratique et qui veulent transformer les idées en actes.

Bâtissons ensemble Alençon autrement !

Vive Alençon !

Merci à vous.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :